Sommaire

Les chaudières mixtes polycombustibles ont la particularité de recevoir deux combustibles. En l’occurrence, les bûches de bois et les pellets sont deux énergies renouvelables car issues de la biomasse.

Comment fonctionne une chaudière mixte et pourquoi la choisir ? Réponses dans notre astuce.

Chaudière mixte pellets/bois : ses avantages

Les bûches de bois incarnent le combustible traditionnel et ancestral de nos régions :

  • Il est présent partout en grande quantité.
  • C'est le moyen de chauffage le moins cher du marché, toutes catégories confondues.

Les pellets, granulés de bois compressés, constituent quant à eux un combustible moderne, capable d’alimenter la chaudière en mode automatique, sans aucune intervention humaine :

  • Ils produisent moins de fumées et déchets que les bûches.
  • Leur bilan CO² est pratiquement neutre.
  • C’est le combustible le moins cher pour un chauffage en mode automatique.

Inconvénients de la chaudière mixte pellets/bois

Ce type de chaudière comporte malgré tout quelques inconvénients, à savoir :

  • Les bûches dégagent beaucoup de particules fines dans l'atmosphère. Leur utilisation est donc interdite dans certaines grandes agglomérations. Contrairement à la chaudière à pellets simple, l’extraction des fumées en façade, par un système de ventouse, n’est pas possible.
  • Le bois, sous forme de bûches ou de pellets, nécessite un grand volume de stockage. Soit, selon l’usage et pour l’année de chauffe d’une maison bien isolée de 100 m² : 3 à 6 m³de pellets et 4 à 15 m³ de bûches.

Fonctionnement et installation de sa chaudière

La chaudière mixte pellets/bois possède toutes les qualités des matériels modernes, en matière de rendement, de régulation et de confort d’utilisation :

  • Conçues dès l’origine pour un rendement optimisé (autours de 90 %) pour chacun des deux combustibles.
  • Elles comptent généralement deux chambres de combustion séparées superposées et une évacuation des fumées commune.
  • Elles sont compatibles avec tous les systèmes de central à boucle d’eau, avec ou sans production d’eau chaude.

Principe de fonctionnement

Chaque combustible peut être utilisé en usage principal ou secondaire. Lorsque le foyer de bûche s’éteint, les pellets sont mis à feu, prenant automatiquement le relais, de façon transparente pour l’utilisateur. L’inverse requiert par contre, une intervention manuelle.

Fonctionnement au bois

En usage bûches, la chaudière mixte se comporte comme une chaudière bois classique. Lorsque l’ensemble de l’installation est prévu pour cela, la chaudière peut se passer d’électricité.

Le foyer à bûches, habituellement placé en partie haute :

  • doit être alimenté manuellement 2 fois par jour en moyenne ;
  • accepte les bûches de 33 à 50 cm de longueur ou plus, suivant les puissances et les marques ;
  • permet un chargement facile, à hauteur d’homme ;
  • possède un système de gestion du tirage et d'air frais pour une combustion contrôlée en fonction des besoins calorifiques.

Fonctionnement aux pellets

Les pellets offrent le meilleur rapport performances/ prix de tous les combustibles. Le prix des pellets est, en outre, plus stable, puisqu’il ne subit pas les fluctuations de cours mondiaux, communs aux autres énergies.

En mode pellets, la chaudière offre un service comparable aux énergies fossiles :

  • souplesse d’utilisation par l’allumage et l’extinction automatique des pellets en fonction des besoins ;
  • confort optimum par l’automatisation des opérations de chargement en combustible et de nettoyage des cendres ;
  • pilotable à distance par tableau déporté ou applications domotiques ;
  • sécurité absolue par le contrôle permanent des températures et pression d’eau ;
  • régulation de la combustion précise par sonde lambda ;
  • tirage naturel ou forcé par ventilateur.

Chaudière mixte pellets/bois : quel tarif ?

Les prix des chaudières mixtes pellets/bois sont évidemment variables avec la technicité, la puissance, la production ou non d’eau chaude sanitaire et la réputation de la marque.

Pour la chaudière, il faut compter, hors installation, mais taxes comprises :

  • moins de 6 000 € pour une chaudière à chauffage seul, de 6 à 8 kW ;
  • de 6 000 à 8 000 € pour la même puissance, mais à production d’eau chaude ;
  • de 8 000 à 18 000 € et plus pour des chaudières plus puissantes ou plus sophistiquées.

Pour le combustible :

  • Le prix du stère (1 m3) de bois est compris entre 50 et 120 € selon l’essence et la région.
  • Le prix des pellets en vrac varie de 200 et 320 €/tonne livrée, selon la qualité.

Approfondissons le sujet ensemble :

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Chaudière

Chaudière : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur la sécurité et le financement
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Modèles de chaudière

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider