Sommaire

Une chaudière hybride est définie comme un mode de chauffage combinant deux énergies dont l’une est renouvelable.

Intégrer ces deux énergies dans une solution compacte cohérente et rationnelle ne manque donc pas d’intérêt. Nous faisons le point sur les caractéristiques de cette chaudière hybride.

Avantages de la chaudière hybride gaz/solaire

Posséder une chaudière hybride gaz/solaire ne manque pas d'avantages :

  • Elle couvre 100 % des besoins de la maison en chauffage et eau chaude sanitaire.
  • Elle a une très faible émission de gaz polluant (10 fois moins que le taux admissible). Elle est compatible avec le biogaz et est économe en énergie.
  • Elle ne nécessite pas de stockage combustible (gaz naturel).
  • Sa gestion et sa régulation sont centralisées.
  • Elle est utilisable aussi bien neuve, en rénovation, qu'en remplacement de chaudière.
  • En cas de panne de combustible, il n'y a pas d’arrêt total de la chaudière.

Chaudière gaz/solaire : ses inconvénients

Une telle chaudière a toutefois quelques limites :

  • Elle nécessite une citerne de stockage propane, pour les sites d’installations non desservis par le gaz naturel.
  • Le temps d’ensoleillement est inégalement réparti. Le rendement du solaire est donc très variable selon les régions.
  • Des diffuseurs à basse température sont nécessaires, pour profiter pleinement du rendement de ces deux énergies.
  • Le ballon tampon est encombrant.

Installation d'une chaudière mixte gaz solaire

La chaudière hybride est composée :

  • d’une chaudière gaz à condensation ;
  • d’un ballon d’eau chaude sanitaire ;
  • d’un ballon tampon, servant d’accumulateur en mode solaire ;
  • de capteurs thermiques solaires ;
  • d’un système de gestion chaudière électronique.

Les constructeurs proposent deux solutions hybrides gaz/solaire :

  • Chauffage au gaz + chauffe eau sanitaire solaire : 100 % du chauffage est assuré par le gaz et en moyenne 70 % de la production d’eau chaude sanitaire est assurée par l’énergie solaire. En cas de besoin, l’énergie solaire est complémentée par le gaz.
  • Chauffage et eau chaude sanitaire bénéficiant de l’assistance solaire : dans ce type de montage, le solaire couvre entre 50 et 80 % des besoins thermiques suivant la surface de capteurs et l’isolation du bâtiment.

Chaudière gaz solaire : quel générateur de chaleur ?

Caractéristiques du générateur de chaleur au gaz

Le rendement exceptionnel des chaudières à condensation est obtenu par l’utilisation des calories dont est chargée la vapeur d’eau issue de la combustion.

Au lieu d’être directement rejetée dans l’atmosphère, cette vapeur est mise au contact du circuit d’eau de retour des radiateurs.

Le contact de cette vapeur avec la surface plus froide de l’échangeur produit deux effets :

  • le réchauffement de l’eau du circuit de retour chauffage (gain en rendement) ;
  • la condensation de la vapeur (d’où le nom du système) : l’eau ainsi produite est rejetée à l’égout.

La chaudière à gaz peut être au sol ou murale, selon la technologie et la puissance :

  • son rendement se trouve entre 105 et 110 % ;
  • ses puissances nominales sont comprises entre 5 et 25 kW ;
  • l'évacuation des gaz brûlés peut se faire par la cheminée ou par la "ventouse" de sortie en façade.

Caractéristiques du générateur de chaleur solaire

À ensoleillement égal, le rendement de l’installation solaire est très largement influencé par la technologie employée pour la fabrication des capteurs solaires :

  • Les capteurs non vitrés sont constitués de simples serpentins de tubes noirs, en inox ou en matières synthétiques. Ce sont les moins performants et les moins chers.
  • Les capteurs plans vitrés sont une évolution des premiers. Le serpentin est placé, dans un caisson isolé, sous une vitre spécialement traitée pour emprisonner les UV (donc les calories). Ils constituent la gamme moyenne.
  • Les capteurs à tube sous vide sont les plus performants et les plus chers. Ils sont constitués d’un réseau de tubes doubles ou triples concentriques. Le vide est maintenu entre le tube central et la paroi externe pour améliorer l’isolation.

Le fluide caloporteur ainsi chauffé est, soit stocké dans un ballon tampon puis envoyé vers les diffuseurs (radiateurs, plancher chauffant, etc.), soit vers un échangeur thermique placé dans le ballon tampon accumulateur.

Tarifs d'une chaudière hybride gaz/solaire

Le prix d’une chaudière hybride gaz/solaire varie considérablement, suivant l’isolation du local à chauffer, la complexité de l’installation, sa puissance, la technologie des capteurs et la marque.

Prix hors installation :

  • Entre 5 000 et 7 000 € TTC pour un chauffage seulement au gaz et production d’eau chaude sanitaire combinée gaz/solaire.
  • Jusqu’à 20 000 € TTC et plus pour des solutions dont l'énergie principale est solaire et l'appoint fait au gaz

Pour aller plus loin :

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Chaudière

Chaudière : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur la sécurité et le financement
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Modèles de chaudière

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider