Coût de la pose d’une chaudière

Sommaire

Bien choisir son mode de chauffage peut s’avérer complexe. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte : le choix de l’énergie, le choix du matériel (à condensation, à basse température, etc.) et le coût global du projet. La pose d’une chaudière représente une dépense conséquente (entre 500 et 4 000 €) mais elle peut être accompagnée d’aides importantes si vous la confiez à un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant Environnement). Ooreka fait le point sur le coût à prévoir pour la pose de votre chaudière

Choix d'une chaudière : les éléments budgétaires à prendre en compte

Le bois sous forme de bûches se vend en stères, les granulés en kg, le fioul en litres, le gaz en m³, l’électricité en kWh : ce n’est pas toujours facile de faire des comparaisons tarifaires. Grâce à ce tableau qui répertorie toutes les énergies par leur coût en euros par kWh, vous pouvez estimer le montant de votre facture si vous souhaitez changer de mode de chauffage.

Type d’énergie Prix du kWh (en €/kWh) Émission de gaz à effet de serre (GES, en g/kWh)
Soleil 0 0
Bois déchiqueté 0,04 0
Bois bûches 0,045 0
Pompe à chaleur eau-eau 0,07 56
Granulés en vrac 0,069 0
Granulés en sac 0,08 0
Gaz de ville 0,10 206
Fioul 0,11 271
Électricité 0,15 154
Pétrole pour poêle 0,16 267
Gaz propane 0,18 231

Source : www.ajena.org, tarifs au 01/11/2018.

Lire l'article Ooreka

Prix de la pose d’une chaudière électrique

La chaudière électrique est sans doute la plus facile à installer par comparaison avec les chaudières à combustion (gaz, fioul ou bois). En effet, son faible encombrement et son poids réduit (entre 20 et 50 kg) facilitent la fixation. Il suffit de brancher méthodiquement les départ et arrivée d'eau du circuit de chauffage et éventuellement d'eau chaude sanitaire si vous ne disposez pas de chauffe-eau électrique (cumulus).

Attention toutefois à ne pas confondre facilité de pose et capacité à faire fonctionner votre chaudière de façon optimale. Le rendement de votre installation dépend de la précision dans le réglage des paramètres (puissance, régime de température pour votre plancher chauffant ou vos radiateurs, thermostat, sonde extérieure, etc.).

Comptez entre 500 € pour un simple remplacement de chaudière et 2 000 € pour une création totale avec pose de radiateurs à eau.

Coût de la pose d’une chaudière gaz, fioul, ou bois

Comparaison

À l’achat, une chaudière gaz est en moyenne 1 000 à 2 000 € moins chère que sa consœur fioul et coûte souvent moins cher à poser. Elle est moins polluante (car le gaz de combustion est moins acide que le fioul), plus facile à adapter car moins encombrante, ne nécessite aucune cuve (sauf pour le propane) et est plus facile à entretenir.

La chaudière à bois utilise une énergie renouvelable et est très économique mais prend plus de place et demande plus d'entretien et de manutention (sauf pour la chaudière à granulés à chargement automatique).

Prix de l’installation d'une chaudière gaz

La chaudière gaz en version murale présente un faible encombrement : comptez entre 50 et 80 cm de largeur pour 70 à 100 cm de hauteur et de 45 à 55 cm de profondeur. Les modèles posés au sol sont comparables aux chaudières fioul en termes de dimensions. La pose est simple à réaliser.

Si vous disposez du gaz de ville, le combustible n’est pas stocké dans votre chaufferie, à l’inverse du fioul ou du propane. Vous n'avez donc pas besoin de prévoir de cuve de stockage ; les coûts sont ainsi limités.

En revanche, pour une première installation du gaz, deux types de frais additionnels sont à prendre en compte.

  • L’installation du coffret d’arrivée du gaz par votre gestionnaire de réseau (GRDF) :
    • Si le réseau est présent à proximité de votre logement, comptez de 400 à 900 € pour le raccordement comprenant le coffret sur socle en limite de propriété. Si vous souhaitez que GRDF insère le coffret dans votre clôture, comptez de 120 à 150 € en plus, et jusqu'à 200 € dans le cas d'un encastrement en muret.
    • Si le réseau ne passe pas à proximité de votre maison, faites établir un devis auprès de GRDF.
  • La réalisation d’une tranchée : vous disposez du coffret mais vous devez faire acheminer le gaz jusqu'à l'emplacement de la nouvelle chaudière. Votre chauffagiste vous facturera entre 500 et 2 000 € en fonction de l’éloignement du coffret de votre installation.

Une fois les travaux achevés, un certificat de conformité est obligatoirement délivré par un organisme de contrôle agréé. Il s'agit d'un document ministériel (arrêté du 2 août 1977) attestant que l'installation est conforme aux règles de l'art. L'organisme certificateur peut être QUALIGAZ, DEKRA ou encore COPRAUDIT. Comptez entre 30 et 200 € pour le certificat qui varie selon : 

  • l’ampleur des travaux : nouvelle installation ou simple modification de l'existant ;
  • le type d'habitation : logement collectif ou individuel ;
  • l'habilitation du professionnel qui peut parfois autocontrôler son travail ; le cas échéant il fera intervenir une personne tierce (contre-expertise).

Pour la pose de votre chaudière gaz, comptez de 600 à 1 700 € (hors frais de raccordement GRDF et tranchée) et jusqu'à plus de 3 000 € pour une première installation.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Prix de l’installation d'une chaudière fioul

La chaudière fioul est plus difficile à installer que les chaudières gaz et électrique, surtout s'il s'agit d'une création complète avec une cuve à implanter. Globalement, le travail est plus fastidieux et demande une certaine précision. La chaudière est plus encombrante également : de largeur identique à la chaudière gaz, de 50 à 80 cm, mais plus haute, de 80 à 170 cm, et plus profonde, de 60 à 80 cm. Les équipements à installer sont globalement plus onéreux.

Le coût pour l’installation de ce type de chaudière est 2 à 3 fois plus élevé que celui d’une chaudière gaz (sauf en cas de frais importants pour faire arriver le gaz). Comptez entre 1 000 et 3 000 € pour la pose de votre chaudière fioul.

Prix de l’installation d'une chaudière à bois

À 0,045 € du kWh pour le bois bûches et 0,069 € du kWh pour le granulé (en vrac), le coût de fonctionnement pour ce type de chaudière est réduit. La pose est délicate et nécessite un savoir-faire particulier. Les équipements permettant d’assurer la régulation et la sécurité sont encombrants (ballon tampon, silo, vanne 3 ou 4 voies motorisable, etc.). L’électronique est omniprésente.

Les dimensions sont similaires à la chaudière fioul : de 50 à 80 cm de largeur, de 80 à 170 cm de hauteur. La profondeur peut être plus importante pour une chaudière à bois bûches (fonction de la largeur des bûches) : comptez entre 50 à 120 cm.

Parmi la gamme des chaudières bois, laquelle répond le mieux à vos attentes ?

  • La chaudière à bûches est souvent associée à un ballon tampon permettant de créer une certaine autonomie et d'optimiser la performance en stockant le surplus d'énergie généré. Sans ballon tampon, il est nécessaire d’alimenter très souvent ce type de chaudière.
  • La chaudière à granulés à chargement automatique gère toute seule son approvisionnement en granulés soit par aspiration soit par vis sans fin. Cela nécessite la création d'un silo que le professionnel aura préalablement dimensionné et adapté à votre consommation. C’est une solution confortable - vous vous faites livrer directement les quantités souhaitées par camion souffleur.
  • La chaudière à granulés à chargement manuel nécessite que vous remplissiez régulièrement le réservoir attenant de faible capacité (entre 35 et 400 kg). Cette solution est à privilégier dans une habitation bien isolée permettant une bonne autonomie. La surface au sol est réduite : un silo de 2 à 6 tonnes prend de 3 à 7 m² contre moins d’1,5 m² pour un réservoir à granulés. La pose est simplifiée, avec moins d’équipements, et coûte moins cher qu’une chaudière à chargement automatique.

Comptez entre 1 000 à 3 000 € pour la pose d'une chaudière bois bûches et de 2 000 à 4 000 € pour une chaudière à granulés.

Pose de votre chaudière : choisissez le bon pro

Qu'elle soit électrique, à combustion ou à énergie renouvelable, confier la pose de sa chaudière à un professionnel est l'assurance d'un travail de qualité et vous offre de nombreuses garanties :

  • garantie constructeur avec extension possible jusqu'aux 5 ans (en option) ;
  • garantie de livraison et de pose ;
  • garantie décennale.

Le professionnel dimensionne votre installation au plus juste en tenant compte des spécificités de votre logement (surface habitable, niveau d'isolation, ventilation...). Il effectue une étude thermique simplifiée et connaît parfaitement les besoins en chauffage et en eau chaude. Il maîtrise le fonctionnement de la chaudière et effectue le réglage des paramètres in situ.

Depuis le 1er septembre 2014, un seul label réunit tous les professionnels qualifiés sous l’appellation RGE. L'entrepreneur certifié suit des formations, développe ses compétences et se fait contrôler régulièrement sur ses chantiers. Pour plus d'information, vous pouvez consulter le site du gouvernement qui regroupe 400 espaces conseils : www.faire.fr.

Les aides financières pour la pose de votre chaudière

Faire poser sa chaudière représente un coût non négligeable (de 500 à 4 000 €), mais il est possible de recevoir des aides financières :

  • une TVA réduite à 5,5 % ou 10 % suivant le type de chaudière ;
  • un crédit d'impôts (jusqu'à 4 000 € pour une chaudière bois à alimentation automatique ou 3 000 € pour bois à alimentation manuelle) ou MaPrimeRénov’ (jusqu'à 1 200 € pour une chaudière gaz à très haute performance énergétique, 8 000 € pour une chaudière bois
    à alimentation manuelle ou 10 000 € pour une chaudière bois à alimentation automatique) ;
  • des certificats d'économie d'énergie : ce sont des primes ou bons d'achat versés directement par un fournisseur ou distributeur d'énergie. La prime « Coup de pouce Chauffage » propose une aide plus conséquente qui varie en fonction de vos ressources (les plafonds de ressources sont fixés à compter du 1er avril 2020 par l'arrêté du 11 février 2020). Un arrêté du 25 mars 2020 a prolongé le dispositif « Coup de pouce » chauffage d’un an : il s'applique pour les opérations engagées jusqu'au 31 décembre 2021 ;
  • un éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) : depuis le 21 août 2019 (décret n° 2019-839 du 19 août 2019), vous pouvez bénéficier d'un prêt à taux zéro d'un montant maximal de 15 000 € (contre 10 000 € auparavant) pour l'installation ou le remplacement de votre chaudière, jusqu'à 25 000 € (contre 20 000 € auparavant) si vous couplez l'installation ou le remplacement de votre chaudière avec un autre type de travaux (isolation thermique de la toiture par exemple) et jusqu'à 30 000 € si vous couplez l'installation ou le remplacement de votre chaudière avec deux autres types de travaux (isolation thermique de la toiture et remplacement d’au moins la moitié des fenêtres et portes-fenêtres donnant sur l’extérieur par exemple) ou si l'installation ou le remplacement de votre chaudière s'inscrit dans des travaux de performance énergétique globale de votre logement ;
  • des aides de l'Anah (Agence nationale de l'habitat) en fonction de vos ressources.

Pour plus d'informations sur toutes les aides financières existantes pour vos travaux d'économie d'énergie, vous pouvez consulter l'article dédié d'Ooreka.

 

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Chaudière

Chaudière : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur la sécurité et le financement
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Budget

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider