Sommaire

Pour votre chauffage et votre eau chaude, vous vous demandez quelle énergie choisir ? En prendre deux peut être une option pour tirer le meilleur parti d'un combustible avec la possibilité de basculer sur un autre si la performance du premier est moins bonne, son coût, trop important, ou si son approvisionnement fait défaut ; c'est ce que permet la chaudière mixte, un mode de chauffage alliant performances et économies. La chaudière mixte se combine aussi bien avec les énergies fossiles qu'avec les énergies renouvelables. Il existe même des solutions totalement écologiques.

Chaudière mixte : principe de fonctionnement

La chaudière mixte fonctionne de la même manière qu'un équipement de chauffage classique : un combustible ou une résistance électrique chauffe un fluide caloporteur qui, une fois à bonne température, sera acheminé par un réseau de tuyauterie jusqu'à des émetteurs de chaleur (radiateurs, plancher chauffant, etc.).

Sa particularité est qu'elle dispose d'un double foyer lui permettant de combiner plusieurs sources d'énergie. Par ailleurs, elle est composée d'un système électronique avec de nombreux capteurs et d'une régulation fine lui permettant d'anticiper la baisse de température extérieure et intérieure. Ainsi, l'appareil est capable de faire des choix, comme de privilégier automatiquement une énergie plutôt qu'une autre ou de basculer sur l'énergie disponible si l'autre n'est plus approvisionnée.

La chaudière mixte peut assurer :

  • le chauffage seul ;
  • le chauffage avec une énergie fossile de type gaz, fioul ou électrique et la production d'eau chaude en énergie renouvelable ;
  • le chauffage en énergie renouvelable et la production d'eau chaude en renouvelable ou en électrique ;
  • le chauffage et l'eau chaude avec des énergies renouvelables.

Pourquoi choisir une chaudière mixte ?

La chaudière mixte offre une certaine souplesse et permet de se montrer serein. En effet, si le prix d'une énergie augmente subitement ou si pour une raison personnelle vous ne pouvez plus alimenter manuellement une énergie, vous pouvez changer de mode de fonctionnement sans avoir à changer de chaudière ou à investir dans des adaptations qui peuvent s'avérer coûteuses.

Une chaudière mixte présente en plus différents avantages : 

  • efficacité : le rendement est toujours optimal, pouvant allant jusqu'à 112 % pour les modèles à condensation ;
  • coût économique : la chaudière recherche automatiquement le meilleur compromis entre l'efficacité et le coût du combustible ;
  • intelligence : dotée d'un « cerveau », votre chaudière est autonome dans ses choix de combustibles en prenant en compte le coût, les températures intérieure et extérieure et le stock restant ;
  • aspect écologique : une partie de l'énergie est créée à partir d'éléments naturels comme le soleil ou l'air, des déchets ou une énergie renouvelable ;
  • adaptabilité : vous pouvez décider à court ou à plus long terme de suspendre l'usage d'une ressource au profit de la seconde ;
  • évolutivité : sur certains modèles, vous pouvez rajouter ultérieurement certains équipements comme des panneaux solaires pour la production d'eau chaude sanitaire.

Quelles énergies peuvent être combinées dans une chaudière mixte ?

Afin d'évaluer tout le potentiel en termes de combinaisons, Ooreka fait le point sur les différentes énergies qui peuvent être utilisées pour une chaudière mixte.

L'énergie électrique

L'électricité est omniprésente dans notre quotidien, rares sont les foyers qui n'y sont pas raccordés. Sa disponibilité immédiate ne fait toutefois pas oublier que son coût est élevé avec environ 15 centimes le kWh. Cette énergie est donc intéressante à combiner avec une autre de type « renouvelable ».

Les équipements de chauffage électrique pour une chaudière mixte sont :

Et pour l'eau chaude sanitaire :

  • le cumulus électrique ;
  • le ballon d'eau chaude couplé à une pompe à chaleur ;
  • le ballon thermodynamique.

Les énergies fossiles

Les énergies fossiles présentent l'avantage d'être disponibles facilement, avec un fonctionnement automatique qui ne nécessite ni intervention, ni manutention. Mais ce type d'énergie tend à disparaître et son coût ne cesse de croître. Pour le gaz propane et pour le fioul, il est nécessaire de prévoir une cuve de stockage.

Les énergies fossiles utilisées pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire sont :

  • le gaz de ville ;
  • le gaz liquide de type propane ou GPL ;
  • le fioul (dérivé du pétrole, présenté sous forme liquide).

Le bois-énergie

Le bois est une énergie renouvelable deux à trois fois moins onéreuse que le gaz ou le fioul mais qui nécessite une certaine organisation, de la manutention et de la place pour le stockage.

Le bois-énergie utilisé par une chaudière mixte se présente sous différentes formes :

  • la plaquette forestière qui provient des résidus des scieries ; son coût est très faible avec seulement 4 centimes d'euro le kWh ;
  • la bûche, disponible en grande quantité, car la France dispose de vastes forêts, à un prix avantageux également, de 4,5 à 5 centimes d'euro le kWh ;
  • la briquette de bois ; c'est une alternative à la bûche assez pratique et avec un rendement souvent supérieur. Le prix se situe entre 5 et 6 centimes d'euro le kWh ;
  • le granulé ; la livraison est aisée et se fait par camion souffleur si vous le prenez « en vrac », ou par palettes si vous l'achetez en sacs. Son coût est plus élevé, de 7 à 8 centimes le kWh ;
  • les sciures ou copeaux de bois. Certaines chaudières à granulés autorisent l'usage de ce type de combustible. Il faut néanmoins que la sciure ou les copeaux soient bien secs. Cela permet de valoriser une énergie en lui donnant une seconde vie.

Autres énergies issues de la biomasse

Une chaudière biomasse utilise un combustible dit « de récupération » qui provient de déchets ou directement de la nature avec souvent très peu de transformations. Le coût du combustible est très faible. Son approvisionnement peut nécessiter de la manutention et du stockage.

L'énergie biomasse se trouve sous différentes formes : végétaux (déchets verts, miscanthus, paille, blé, etc.), autres agro-combustibles (sarments de vignes, noyaux d'olives concassés, coques de noisette, pépins, etc.) ou biogaz (méthanisation ou incinération) pour de grosses chaufferies ou des réseaux de chaleur.

L'énergie solaire

Le solaire est l'énergie renouvelable par excellence, inépuisable et totalement gratuite. Elle permet d'importants gains sur votre facture chauffage. Le solaire est souvent privilégié pour la production d'eau chaude sanitaire.

Le rayonnement du soleil peut être transformé en énergie grâce à des panneaux solaires thermiques pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire ou des panneaux photovoltaïques pour la production d'électricité.

Chaudière mixte gaz ou fioul et solaire

Principe

Le gaz ou le fioul servent d'appoint de chauffage pour compléter le solaire. Les panneaux solaires captent le rayonnement du soleil qui chauffe un fluide caloporteur contenu dans les panneaux. Les calories vont ensuite être transmises à un ballon de stockage pour alimenter des émetteurs de chaleur ou pour la production d'eau chaude sanitaire.

Pour être efficaces, les émetteurs doivent être à très basse température comme un plancher chauffant, ou à basse température comme un radiateur acier ou alu. L'orientation et la pente de la toiture déterminent le rendement de l'installation et la viabilité du projet.

Pendant les jours de pluie ou durant la nuit, vous n'êtes pas sans chauffage, car la chaudière à condensation ou à basse température prend le relais.

Le chauffage solaire permet de couvrir de 20 à 30 % des besoins en chauffage d'un foyer alors que la production d'eau chaude solaire couvre de 50 à 80 %. Cela s'explique par le fait que le chauffage fonctionne principalement en hiver ou durant la nuit. Or ces périodes correspondent à des moments avec peu de soleil. Pour l'eau chaude, la demande reste la même tout au long de l'année.
Les combinaisons possibles sont :

  • chaudière à condensation ou à basse température avec des panneaux solaires pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire ;
  • chaudière à condensation ou à basse température avec des panneaux solaires pour l'eau chaude sanitaire.

Prix

Une chaudière hybride gaz/solaire coûte de 7 500 à 19 000 € avec la pose, selon si les panneaux solaires produisent également du chauffage ou non.

Chaudière mixte gaz ou fioul et biomasse

Principe

La chaudière dispose d'un double foyer : un brûleur gaz ou fioul et une chambre à combustion pour le bois ou la biomasse (déchets agricoles, sciures de bois, miscanthus, etc.). C'est l'énergie renouvelable qui est privilégiée. Si le stock est épuisé, la chaudière fonctionnera avec l'autre énergie (gaz ou fioul). Suivant la technologie, il s'agira d'une chaudière à basse température ou à condensation. Il est préférable de prévoir un ballon tampon afin de créer une réserve d'énergie suffisante pour le chauffage et un ballon d'eau chaude sanitaire pour exploiter pleinement les avantages de ce système.

Ce type de chaudière est 25 à 30 % plus économique qu'une chaudière classique.

Prix

Une chaudière mixte gaz ou fioul à condensation et biomasse avec ballon tampon et production d'eau chaude sanitaire et ballon coûte de 15 000 à 35 000 € avec la pose.

Les autres solutions de chaudières mixtes

Les possibilités sont nombreuses. Voici d'autres combinaisons possibles.

La pompe à chaleur hybride

La pompe à chaleur hybride combine une pompe à chaleur de type air-eau avec une chaudière à haut rendement de type à condensation. C'est l'assurance d'un rendement toujours optimal et d'un gain énergétique important.

Pour un meilleur résultat, il faut que la pompe à chaleur hybride soit reliée à un plancher chauffant ou à des radiateurs acier ou alu. De plus, si votre maison est insuffisamment isolée et non étanche à l'air, votre investissement pourrait s'avérer non rentable.

Comptez de 8 000 à 16 000 € pour une pompe à chaleur hybride avec la pose.

La chaudière mixte électrique et solaire

La chaudière électrique est peu coûteuse à l'achat et simple à poser, mais avec environ 15 centimes d'euro le kWh, votre facture d'électricité peut rapidement grimper. L'énergie produite par le soleil est totalement gratuite. C'est pourquoi ces deux systèmes sont intéressants à coupler. Cela permet d'obtenir un bon compromis entre la praticité et le coût de fonctionnement.

Il faut compter de 6 500 € à 9 000 € pour une chaudière électrique avec chauffe-eau solaire et de 15 000 à 20 000 € pour une chaudière électrique et solaire pour le chauffage et l'eau chaude, pose comprise.

La chaudière mixte bois et granulés

La chaudière mixte bois et granulés est une solution 100 % écologique, car ces deux combustibles sont issus du bois-énergie. Cette chaudière implique un encombrement au sol important avec un double stockage de combustibles. La manutention est conséquente sauf si vous consommez principalement des granulés qui vous sont livrés directement dans un silo par un camion souffleur.

Une chaudière mixte bois et granulés comportant un ballon tampon et un ballon d'eau chaude sanitaire coûte de 18 000 à 23 000 € avec la pose.

La chaudière mixte bois et solaire

La chaudière mixte bois et solaire est très intéressante d'un point de vue écologique. Le bois en complémentarité avec le solaire est une solution bien pensée. En effet, il est souvent reproché à une chaudière à bois avec production d'eau chaude de ne se mettre en route que pour cet usage durant l'été. Ici, le solaire peut être totalement dissocié de la chaudière en dehors de la saison froide pour n'effectuer que l'eau chaude sanitaire. Ainsi, la consommation électrique est réduite et on ne fait pas fonctionner inutilement la chaudière.

Une chaudière mixte bois et solaire comportant un ballon tampon et un ballon d'eau chaude sanitaire vaut de 18 000 à 26 000 €, pose comprise.

Les aides financières pour installer une chaudière mixte

Il n'existe pas d'aides financières pour l'achat et la pose d'une chaudière dans un logement neuf. En revanche, si vous rénovez une installation et que vous la faites poser par un professionnel qualifié, vous pouvez prétendre à des aides financières sous forme :

  • d'aides de l'ANAH : vous pouvez bénéficier de 35 à plus de 50 % de subventions selon vos revenus ;
  • de crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) : en 2020, le montant du crédit d'impôt est défini selon un forfait par type de travaux (sans pouvoir dépasser 75 % des dépenses effectuées) ; pour les équipements de chauffage, il ne s'applique qu'aux ménages aux revenus intermédiaires et uniquement pour les chaudières bois et les pompes à chaleur (article 18 bis de l’annexe IV au code général des impôts mis à jour par l’arrêté du 13 février 2020) ;
  • de MaPrimeRénov' qui est une prime forfaitaire créée par l'article 15 de la loi n° 2019-1479 du 28 décembre 2019 de finances pour 2020 afin de remplacer le CITE (en 2020 pour les ménages les plus modestes, selon les plafonds de ressources applicables par l'ANAH, et en 2021 pour tous les ménages à l'exception des plus aisés) ;
  • de certificats d'économie d'énergie : les fournisseurs et les distributeurs d'énergie peuvent vous verser une prime, des bons d'achat, un prêt à taux bonifié ou vous offrir une certaine quantité de combustible. Le montant varie selon vos revenus (plafonds de l'ANAH) ;
  • de chèques énergie pour les ménages à faibles revenus : les personnes concernées le reçoivent directement par courrier sans en faire la demande, pour un montant compris entre 48 et 277 € ;
  • de prêt bancaire sous forme d'éco-prêt à taux zéro ou à taux faible ;
  • d'aides par votre caisse de retraite ;
  • d'aides locales par votre mairie ou votre communauté de communes.
Lire l'article Ooreka

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Chaudière

Chaudière : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur la sécurité et le financement
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Modèles de chaudière

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider