Sommaire

Toute chaudière à combustion au gaz, au fioul ou à bois doit être obligatoirement entretenue annuellement. Cela permet d'assurer le bon fonctionnement et la pérennité de votre installation. Grâce à l'intervention et aux conseils avisés de votre chauffagiste, vous pouvez ainsi chauffer votre logement en toute sécurité sans perte de rendement.

Les différents éléments qui doivent être vérifiés lors de l'entretien de votre chaudière ainsi que le coût varient en fonction du type de chaudière et du niveau de prestations demandées.

L’entretien de chaudière : que prévoit la réglementation ?

L'entretien de chaudière est défini par l'arrêté du 9 juin 2009 (remis à jour le 2 juin 2019). Les équipements de chauffage concernés par l’obligation d’entretien annuel sont les chaudières d'une puissance comprise entre 4 et 400 kW, alimentées par un combustible gazeux, liquide ou solide

L'entretien de chaudière permet :

  • de formaliser les opérations à réaliser avec la remise d'une attestation normalisée ;
  • de mieux appréhender le fonctionnement de votre chaudière grâce aux conseils d'un professionnel et donc d'en améliorer l'usage ;
  • d'anticiper le remplacement de votre chaudière si elle est vétuste ou défaillante.

Pourquoi entretenir sa chaudière ?

L’entretien d’une chaudière est indispensable car il permet :

  • le maintien du bon fonctionnement de l'installation : conserver un bon rendement pour ne pas perdre en confort d'usage et ne pas surconsommer ;
  • le prolongement de la durée de vie de ses composants grâce au nettoyage et au bon réglage des organes internes ;
  • la réduction des dépenses supplémentaires (dépannages, remplacement...) avec moins de dysfonctionnements et de pannes coûteuses ;
  • la mise en conformité réglementaire : le professionnel qualifié vous délivre un document officiel attestant le respect des normes en vigueur (polluants atmosphériques, monoxyde de carbone, etc.) ;
  • la prévention d'une intoxication au monoxyde carbone : invisible et inodore, ce dernier est un gaz asphyxiant pouvant devenir mortel en moins d'une heure. En cas de maux de tête, de nausées, de vertige, aérez, arrêtez la chaudière et attendez les secours à l'extérieur de votre habitation.

Quel entretien selon le type de chaudière ?

Gaz, fioul ou bois, même si ce sont toutes des chaudières à combustion, elles ne fonctionnent pas exactement de la même façon. Chaque entretien présente donc quelques spécificités. 

Entretien d'une chaudière à gaz

Pour le coût de la visite d'entretien d'une chaudière à gaz, comptez de 65 à 90 €.

Les points vérifiés lors de l'entretien sont les suivants :

  • nettoyage des organes intérieurs de la chaudière ;
  • vérification des dispositifs de régulation et de sécurité ;
  • démontage, nettoyage et réglage du brûleur et vérification des joints et des raccords métalliques ;
  • contrôle de la température des fumées et de la teneur en monoxyde de carbone.

Entretien d'une chaudière au fioul

Pour le coût de la visite d'entretien d'une chaudière au fioul, comptez de 90 à 120 €.

Les points contrôlés lors de la visite sont ceux-ci :

  • nettoyage du corps de chauffe et plus spécifiquement du foyer avec aspiration des résidus et des suies ;
  • nettoyage et réglage du brûleur, vérification des joints et des raccords métalliques ;
  • démontage et contrôle du gicleur à fioul (changement régulier) et réglage de l’accroche-flamme ;
  • nettoyage du filtre à fioul ;
  • mesure de la teneur en monoxyde de carbone.

Entretien d'une chaudière à bois

Pour le coût de la visite d'entretien d'une chaudière à bois, comptez de 90 à 150 €.

Les points vérifiés lors de l'entretien sont :

  • nettoyage du corps de chauffe (foyer et tubes de fumées) avec décendrage complet ;
  • vérification des joints ;
  • contrôle et nettoyage du ventilateur d’extraction, du régulateur de tirage ;
  • bon fonctionnement du chargement automatique (si existant) ;
  • bon fonctionnement des organes de sécurité (soupape, dispositif d’anti-retour flamme, etc.) ;
  • réglage de la combustion.

Chaudière : contrat d'entretien et ramonage

Pensez au contrat d'entretien

Vous pouvez établir un contrat d'entretien de chaudière avec une entreprise spécialisée qui s’engage à :

  • réaliser une visite de contrôle tous les ans ;
  • effectuer les opérations de vérification et de nettoyage des principaux organes de fonctionnement de la chaudière et à évaluer la teneur en monoxyde de carbone rejeté ;
  • remplacer les pièces défectueuses (matériel neuf à votre charge suivant le type de contrat) ;
  • fournir une attestation d’entretien conforme.

Le prix des contrats d’entretien de chaudière varie de 110 à 320 € par an selon si vous optez pour un contrat forfaitaire de base couvrant uniquement l’aspect réglementaire ou une formule « tout compris » qui englobe des options comme :

  • les dépannages 7 jours/7 ;
  • le ramonage du conduit (obligatoire chaque année) ;
  • une extension de garantie sur les pièces ;
  • le remplacement à neuf des pièces usagées ou défectueuses.
Télécharger le document Ooreka

Le ramonage à réaliser en plus de l'entretien

Le ramonage doit être réalisé un peu avant l'entretien de la chaudière, c'est une prestation en sus. Il est nécessaire d'effectuer cette opération :

  • 2 fois par an pour le fioul ou le bois ;
  • 1 fois par an pour le gaz si le conduit n'a jamais servi auparavant pour la combustion de combustible solide ou liquide.