Sommaire

Le remplacement d'une chaudière est une opération souvent simple et rapide à réaliser. Mais encore faut-il avoir fait son choix, et cette étape préliminaire ne va souvent pas sans complications. Quel modèle et quelle énergie choisir ? À basse température ou à condensation, à énergie fossile ou à énergie renouvelable ? Ooreka vous aide à vous poser les bonnes questions et à faire un choix pour le remplacement de votre chaudière.

Remplacement de votre chaudière : quelle énergie choisir ?

Vous vous apprêtez à remplacer votre chaudière et faites établir plusieurs devis. Sur trois propositions collectées, aucune ne vous donne la même solution ? Les possibilités sont nombreuses et il n'y a pas véritablement de « mauvaises solutions ». Simplement, certaines sont plus appropriées que d'autres. C'est pourquoi il est important de bien définir votre projet en tenant compte de vos capacités techniques et financières. Dans tous les cas, l'idéal est d'optimiser le niveau d'isolation et d'étanchéité à l'air de votre habitation. Ainsi, votre consommation énergétique sera faible, peu importe l'énergie choisie.

Les différentes formes d’énergie

La source d'énergie d'une chaudière peut être :

  • gazeuse, avec le gaz de ville ou le biogaz ;
  • liquide, avec le fioul ou le propane ;
  • solide, avec le bois-bûches ou les granulés ;
  • électrique ou thermodynamique ;
  • solaire.

Les énergies fossiles

Gaz de ville, propane ou fioul, ces énergies se raréfient et leur coût devient important. Ce type de chaudière reste tout de même privilégié pour un remplacement de chaudière. Le chauffage à énergie fossile apporte une certaine souplesse avec une disponibilité instantanée ou quasi immédiate du combustible.

Les principaux atouts d'une chaudière à gaz ou à fioul sont :

  • l'absence de stockage pour le gaz de ville ou de manutention pour le propane ou le fioul. Si vous êtes raccordé au gaz de ville, rien de plus facile ! Le cas échéant, contactez votre gestionnaire de réseau (GrDF) pour connaître la faisabilité du projet. Pour le propane ou pour le fioul, il suffit de prévoir une cuve de stockage et de vous faire livrer ;
  • une pose facile à réaliser ; l'équipement est globalement peu encombrant (l'emplacement de la cuve peut en revanche être plus contraignant) ;
  • un rendement élevé ≥ 92 % pour les chaudières « à basse température » et jusqu'à 112 % pour les modèles « à condensation ».

La chaudière à énergie fossile « à basse température » coûte de 3 000 à 6 000 € et jusqu'à 10 000 € pour une solution « à condensation ». Le coût de l'énergie est variable avec environ 10 centimes d'euro le kWh pour le gaz de ville contre 11 pour le fioul et 18 pour le gaz propane, qui est actuellement l'énergie la plus coûteuse.

L’électricité

La chaudière électrique est une solution plutôt prédestinée aux bâtiments neufs ou très bien isolés et peut donc constituer une bonne alternative aux énergies fossiles. Techniquement, elle ne présente que des avantages :

  • aucun conduit d'évacuation des fumées nécessaire ;
  • une pose simplifiée (un simple raccordement électrique est à effectuer) ;
  • un encombrement très faible ;
  • pas d'énergie stockée.

Le coût d'une chaudière électrique est de 1 000 à 4 000 € pour les modèles classiques et dépasse 15 000 € pour les versions à induction ou à ionisation. Attention toutefois, avec environ 15 centimes du kWh, la facture énergétique peut vite grimper.

Les énergies renouvelables

Le « renouvelable » constitue la solution d'avenir face au réchauffement climatique et à l'augmentation des gaz à effet de serre. À géothermie, à aérothermie, solaire, à bois ou au biogaz, la chaudière à énergie renouvelable est attrayante pour plusieurs raisons :

  • elle est écologique : les éléments naturels comme l'air, la terre ou le soleil sont mis à contribution pour produire de l'énergie ; la biomasse valorise nos forêts, notre agriculture, nos industries et nos déchets ;
  • elle est économique : le coût du kWh est très faible, de 0 (soleil) à 8 centimes du kWh (granulés) ;
  • elle est performante : le rendement est toujours ≥ 92%.

Pour l'achat d'une chaudière biomasse ou à énergie renouvelable, comptez un budget de 1,5 à 2,5 fois plus élevé qu'une chaudière à énergie fossile, soit de 4 500 à 25 000 € avec la pose. Cet investissement est cependant vite amorti grâce au faible coût de l'énergie.

Est-il toujours intéressant de convertir sa chaudière à fioul en gaz ou en bois ?

Il est techniquement possible de convertir sa chaudière à fioul en chaudière à bois ou à gaz, en ne changeant que le brûleur. Mais le coût est parfois plus élevé qu'en installant une nouvelle chaudière (notez notamment que le prix d'un brûleur gaz est de 1 400 €) et le rendement n’est jamais optimal.

Remplacer votre chaudière par une solution à haut rendement

Pourquoi choisir un modèle à « haut rendement » ? 

Le remplacement de votre ancienne chaudière par un équipement de dernière génération permet :

  • une consommation énergétique réduite ;
  • un fonctionnement plus intelligent, plus intuitif avec une régulation plus fine par une sonde extérieure, des vannes thermostatiques et un thermostat d'ambiance ;
  • une amélioration du confort avec des réglages ajustés, ou avec une domotisation de l’installation pour gérer son chauffage à distance ou pour obtenir des données mensuelles de consommation ;
  • un risque amoindri de pannes grâce à un entretien et une maintenance régulière ;
  • la mise en conformité de votre chaudière en respectant les dernières normes en vigueur.

La chaudière à basse température

La chaudière à basse température fonctionne avec une température d'eau plus basse que les modèles classiques, seulement 40/60 °C contre 75/90 °C pour les versions les plus anciennes. Le rendement varie toutefois selon le type d’émetteurs (plancher chauffant ou radiateurs). Pour une performance optimale, il faut que vos émetteurs soient à basse ou très basse température (plancher chauffant ou radiateurs acier ou alu). Vous pouvez obtenir de 10 à 15 % d’économies en comparaison avec une chaudière classique.

Une chaudière à basse température coûte de 3 000 à 6 000 € avec la pose.

La chaudière à condensation

La chaudière à condensation récupère l'énergie produite par les fumées de combustion sous forme de vapeur d'eau appelée également « chaleur latente ». Cette énergie est gratuitement réutilisée pour améliorer le rendement de l'équipement de chauffage. De ce fait, le rendement peut atteindre jusqu’à 112 %. Votre consommation en énergie est diminuée de 15 à 25 % en comparaison avec une chaudière classique.

Il faut compter de 4 500 à 10 000 € pour l’achat d’une chaudière à condensation avec la pose.

La chaudière à condensation pulsatoire

Dans une logique d’optimisation permanente du système de chauffage, une avancée technologique a fait son apparition : il s’agit de la chaudière pulsatoire. Cette chaudière au gaz fonctionne sans brûleur, par micro-combustions. Elle est plus économique qu'une chaudière classique, de l'ordre de 25 à 40 %. De plus, elle est autonettoyante et elle consomme jusqu’à quatre fois moins d’énergie électrique.

Un simple tuyau PVC suffit pour évacuer les fumées de combustion, car même si la température dans la chambre de combustion atteint 800 °C, elle en ressort aux environs de 25 °C. La quasi-totalité de l’énergie produite est utilisée.

Une chaudière pulsatoire coûte de 6 000 à 13 000 € avec la pose.

La chaudière à micro-cogénération

La chaudière cogénération concerne les installations de forte puissance (> 400 kW). À l’échelle d’une habitation, on parle de « micro-cogénération ». Ce type d’équipement de chauffage est encore assez peu répandu et pourtant le principe est novateur : en produisant de la chaleur, la chaudière crée également de l'électricité !

Si cette méthode a du mal à voir le jour en France, c’est parce qu’elle est un peu controversée. En effet, pour obtenir une quantité intéressante d’électricité, il faut consommer beaucoup d’énergie de chauffage alors que la logique actuelle est plutôt de rendre très performantes les habitations énergivores. Grâce à cette technologie intégrée, le rendement dépasse celui des chaudières à condensation avec un maximum de 115 %. La consommation d'énergie est réduite de 20 à 40 %.

Le prix d’une chaudière à micro-cogénération est de 10 000 à 20 000 € avec la pose.

Les aides financières pour le remplacement de votre chaudière

En remplaçant votre chaudière par un modèle à haut rendement, vous pouvez prétendre à des aides financières intéressantes.

Pour cela, il faut faire installer votre équipement par un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant Environnement).

Les aides existantes :

  • les aides de l'ANAH : vous pouvez bénéficier de 35 à plus de 50 % de subventions selon vos revenus ;
  • le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) : soit une déduction ou un avoir de 30 % sur le montant du matériel TTC (dans la limite d'un plafond de dépenses de 3 350 €). Pour les propriétaires modestes (selon les plafonds de revenus de l'ANAH), le coût de la pose est pris en compte pour les chaudières à énergie renouvelable ou les pompes à chaleur ;
  • les les fournisseurs et les distributeurs d'énergie peuvent vous verser une prime, des bons d'achat, un prêt à taux bonifié ou vous offrir une certaine quantité de combustible. Le montant varie selon vos revenus (plafonds de l'ANAH) ;
  • le chèque énergie pour les ménages à faibles revenus : les personnes concernées le reçoivent directement par courrier sans en faire la demande, pour un montant compris entre 48 à 277 € (pour pouvoir utiliser leur chèque énergie, les locataires doivent disposer de leur propre compteur d'électricité et d’un contrat établi à leur nom, les locataires dont les dépenses d’énergie sont incluses dans le loyer ne peuvent pas en bénéficier (réponse ministérielle du 27 août 2019, question n° 15994) ;
  • un prêt bancaire à taux faible ou sans intérêt comme l'éco-prêt à taux zéro ;
  • des aides par votre caisse de retraite ;
  • des aides locales par votre mairie ou votre communauté de communes.

 

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Chaudière

Chaudière : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur la sécurité et le financement
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Modèles de chaudière

Sommaire