/ / /
/

Manomètre au rouge : quel est le problème ?

Manomètre au rouge : quel est le problème ?

Question posée par Anonyme 05/11/2009

Le manomètre de pression de l'eau passe au-dessus du rouge ( +3), le chauffagiste pense que la serpentin intérieur de la chaudière est percé. Quel est votre avis SVP ? Merci d'avance pour votre réponse !

Suivre la discussion |
| Signaler
Répondre

Vous devez être membre expert pour répondre à cette question.
Rejoindre notre réseau d'experts

1 réponse

Réponse de Anonyme Seuls des experts peuvent répondre aux questions des internautes. Ce membre ne fait plus partie de la communauté des experts Ooreka. Cependant, nous conservons sa réponse pour garantir la cohérence de la discussion. En savoir plus.

50 votes réponse utile

Le 23/11/2009

Si le mano monte en préssion : chaudière froide : c'est le circuit interne dela chaudière qui est défecrueux .
Si le mano monte en pression uniquement lorsque la température monte : Voir le vase d'expension . Salut



Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
alain lejeunes

fabricant français de chauffage écologique, économ | vulcanos

Expert

bâtir moins cher

vente en ligne de matériel électrique, chauffage.. | www.batirmoinscher.com

Expert

gilles brisset

Électricité, alarme, automatismes portails, volets | ediss brisset gilles

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Pour aller plus loin



Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.