Quand faut-il remplacer sa chaudière ?

Question détaillée

Question posée le 15/02/2011 par Ooreka

Quels sont les signes précurseurs d'une chaudière à changer ?
Que gagne-t-on à changer sa vieille chaudière qui fonctionne encore ?
A quoi faire attention quand on fait changer sa chaudière ?
Avez-vous d'autres commentaires et conseils à donner à qui veut changer sa chaudière ?

Signaler cette question

4 réponses d'expert

Réponse envoyée le 21/02/2011 par ELYOTHERM - Energies Lyon Thermique

Quels sont les signes précurseurs d'une chaudière à changer ?

  • Votre ancienne chaudière tombe souvent en panne, se met régulièrement en sécurité, réclame de fréquentes réparations (dont les coûts mis bout-à-bout reviennent plus chers qu’une chaudière neuve !).
  • Vous rencontrez de l’inconfort thermique à certains moments de l’année : certaines pièces n’atteignent plus la température de confort demandée, l’eau chaude sanitaire est insuffisante (« douches écossaises », débit d’eau chaude très faible, …)
  • Votre consommation énergétique (en kWh) augmente régulièrement chaque année alors que vos usages (occupation du logement, températures intérieures demandées, nombres de personnes dans le logement, …) n’ont pas changé.

Que gagne-t-on à changer sa vieille chaudière qui fonctionne encore ?

Une diminution plus ou moins significative de sa facture énergétique : par rapport à une chaudière classique (plus de 20 ans) et en fonction de la source d’énergie et de la régulation retenues, vous pouvez espérer une économie de 20 à plus de 60% par rapport à votre ancienne installation !

Vous obtiendrez ou retrouverez un meilleur niveau de confort, de nombreuses chaudières étant livrées aujourd’hui en standard avec des régulations plus performantes, conviviales et « intelligentes ».

Vous en profiterez pour faire nettoyer votre circuit de chauffage et pour mettre aux normes si nécessaire votre installation pour votre sécurité.

Enfin, vous limiterez l'impact de votre logement sur l'environnement (réduction des émissions de CO2) et améliorerez l’étiquette énergétique de ce dernier, point intéressant en cas de location ou de revente de votre bien.

A quoi faire attention quand on fait changer sa chaudière ?

Choisissez toujours un modèle adapté à ses besoins (ex. volume à chauffer, débit ECS nécessaire)? Il doit permettre un retour sur investissement raisonnable (au maximum une dizaine d’années en fonction de la robustesse du modèle retenu, ainsi que de la marque de celui-ci.

Ne sur-dimensionnez pas votre installation, en vous basant notamment sur la puissance de l’ancienne chaudière, en additionnant la puissance des radiateurs existants ou en vous basant sur les installations de vos voisins. A l'inverse, un dimensionnement correct de votre chaudière vous permettra de limiter votre consommation d’énergie, d’augmenter la durée des cycles. Enfin, cela réduira la production de substances toxiques et d’imbrûlés à chaque arrêt/démarrage de votre chaudière, tout comme les pertes à l’arrêt proportionnelles à la puissance de la chaudière.

Prenez en compte les contraintes techniques pour certains types de chaudière (évacuation des condensats pour les chaudières à condensation, sortie des fumées, tubage de conduit, …).

Si votre emplacement comme votre budget le permettent, optez pour un ballon ECS intégré même si vos besoins en ECS peuvent être aussi obtenus par une chaudière à production instantanée. Ainsi, vous obtiendrez à nouveau moins de cycles de fonctionnement et un meilleur rendement (moins de consommation). Il est connu qu'une chaudière mixte (chauffage + production eau chaude sanitaire) est généralement plus économique qu’un système chaudière + chauffe-eau séparé, souvent relié à l’électricité. Toutefois, cela n'est pas forcément le cas si vous optez pour un chauffe-eau solaire ou thermodynamique. En revanche, cette configuration (hormis avec des préparateurs mixtes) permet de toujours avoir l'usage d'un des 2 systèmes : cela préserve en effet une fonction en cas de défaillance ou d’entretien de l’un ou l’autre des systèmes.

Optez à minima pour une régulation sur thermostat d’ambiance, la régulation la plus « intelligente » étant un fonctionnement sur loi d’eau ou température extérieure. Cela permet de produire une température d’eau de chauffage optimale en fonction des conditions climatiques extérieures tout ou long de l’année... et ainsi réduire sa consommation.

Optez pour des marques ayant « pignon sur rue » depuis plusieurs années (en cela, éviter les marques « exotiques »), bénéficiant d’un réseau de mainteneurs agréés. Cela vous donnera la certitude de pouvoir être dépanné tout au long de la vie de sa chaudière.

Comparez bien les différents modèles qui vous seront présentés et ne vous arrêtez pas uniquement et principalement à l’aspect financier. L’effet de marque ou marketing joue très peu, et tout se paye un jour ou l’autre dans le monde du chauffage. Ainsi, si vous optez pour une marque/modèle « premier prix », certes l’investissement financier de départ sera plus faible, mais largement compensé, voir dépassé, par des couts de réparations fréquents... et surtout une durée de vie moindre.

Avez-vous d'autres commentaires et conseils à donner à qui veut changer sa chaudière ?

Pour l’installation de votre chaudière, il est important de faire appel à des professionnels reconnus. Par exemple, ils peuvent être agréés par la marque pour leurs compétences et leur expertise produit, ou alors posséder des qualifications dans l’énergie utilisée par votre future chaudière (ex. Professionnels Gaz PG, Qualifioul, Qualibois, …).

Fuyez les professionnels qui ne se déplacent pas à votre domicile pour analyser vos besoins ou votre installation. Ceux-là vous donneront un devis par téléphone ou par la poste sans aucune visite.

Si vous installez vous-même votre chaudière, il est important de rappeler que des normes et règles existent, notamment au niveau du gaz. Ainsi il faut, dans tous les cas, qu'une installation gaz non réalisée par un professionnel agréé « Professionnel Gaz » soit contrôlée par un organisme (ex. Qualigaz), ceci est nécessaire pour obtenir un certificat de conformité gaz et ainsi être couvert en cas de sinistre.

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

1 commentaire

Commentaire posté le 30/12/2011 par papi

Tout a fait d'accord avec ce pro,n'installez pas de chaudiere gaz par vous meme,trop de risques.

Signaler ce commentaire

Signaler cette réponse

personnes ont trouvé cette réponse utile

2 commentaires

Commentaire posté le 05/04/2013 par Anonyme

bonjour,
vos explications sont très enrichissantes.
une question cependant: A quoi doit ressembler une assurance RC et décennale?

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 06/04/2013 par Anonyme

Tout simplement il s'agit d'une attestation d'assurance souscrite auprès d'une compagnie et qui mentionne les activités et domaines couverts par cet assureur. Sur cette attestation doit figurer la mention "RC" pro et "garantie des responsabilités civiles décennales".

Signaler ce commentaire

Réponse envoyée le 15/02/2011 par Ancien expert Ooreka

Quels sont les signes précurseurs d'une chaudière à changer ?

Voilà bien une question pertinente et qui demande beaucoup de réflexion ! Chaque professionnel vous donnera un avis différent :

  • Il y a ceux qui vous diront que votre chaudière est trop vieille et qu'il faut la remplacer sans perdre de temps, mais qui ne voient là que leur intérêt financier ;
  • Ceux dont le dépannage est tout un art qu'il ne maitrise pas, et qui préfèrent le remplacement pour ne pas passer pour des incompétents ;
  • Ceux qui vous diront qu'une chaudière qui a plus de 15 ans (pour une murale) doit systématiquement être remplacée, pour telle ou telle raison ;
  • Pour ma part, je dirai qu'il faut bien réfléchir à la question et orienter le client vers ce qui sera le mieux pour lui.

Je pars du principe qu'une chaudière qui a 15 ans et plus peut être réparée si les conditions sont bonnes :

  • En 1er lieu, si la chaudière a eu un entretien tous les ans ;
  • En 2, qu'elle fonctionne bien et qu'elle ne fait pas de bruit ;
  • En 3, que les organes de sécurité fonctionnent ;
  • En 4, qu'elle ne consomme pas trop ;
  • En 5, que les pièces à remplacer ne soient pas onéreuses ;
  • En 6, demander l'avis du client tout en le conseillant, et voir se qu'il y a de mieux pour lui... et son porte-monnaie !

Que gagne-t-on à changer sa vieille chaudière qui fonctionne encore ?

Si l'on estime que la chaudière peut encore faire quelques années, pourquoi la remplacer ?
Pour moi une chaudière à remplacer est une chaudière qui est trop abîmée et dont on n'a plus confiance. Ou que les pièces à changer sont trop chères et qu'une réparation ne ferait que repousser le remplacement de la chaudière que de quelques mois.

Après, le chauffagiste professionnel peut conseiller le client sur le fait que de nouveaux produits sont arrivés sur le marché, et que son installation est adaptée ou non pour recevoir ces produits sans dépense supplémentaire que la chaudière elle-même.

A quoi faire attention quand on fait changer sa chaudière ?

Attention ! Si par exemple un chauffagiste conseille une chaudière à condensation, ne pas oublier de se demander si la maison est bien isolée, qu'il n'y a pas de perte par les ouvertures, etc.

La plupart du temps, les clients dont les maisons sont mal isolées, et qui sont surtout mal conseillés, nous disent au bout de la première année qu'ils n'ont pas fait d'économies, et qu'ils en viennent presque à regretter leur ancienne chaudière.

Pour éviter cela, il faut pour le professionnel ne pas être avare de conseils, et bien expliquer que pour faire des économies, tous ces critères doivent être remplis :

  • une bonne isolation ;
  • de bonnes ouvertures ;
  • un thermostat d'ambiance adapté à la chaudière et à l'installation, avec un emplacement mûrement réfléchi ;
  • une vérification de l'installation et des radiateurs ou plancher chauffant ;
  • un nettoyage impératif du circuit ;
  • une mise en place de robinets thermostatiques sur les radiateurs.

Voilà pour moi les démarches à suivre auprès du client.

Avez-vous d'autres commentaires et conseils à donner à qui veut changer sa chaudière ?

En résumé, je dirais que le remplacement d'une chaudière s'effectue après une bonne connaissance des lieux et de la demande du client, non sans oublier que le client reste roi de sa décision.

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 09/06/2011 par M.R SERVICES

Quels sont les signes précurseurs d'une chaudière à changer ?

Le coût à l'entretien et la consommation d'énergie.

Que gagne-t-on à changer sa vieille chaudière qui fonctionne encore ?

Réduire sa consommation, lutter contre la pollution, augmenter la sécurité (contrôle de tirage de cheminée et détection d'anomalies éventuelles). Et bénéficier des avantages fiscaux.

A quoi faire attention quand on fait changer sa chaudière ?

Consulter des pros qualifiés PG ayant une bonne connaissance des produits proposés, avec un service adéquat. Faire au moins 2 ou 3 devis (bien comparer les produits et le service). S'assurer de la disponibilité éventuelle des pièces détachées et leur délai. Choisir la chaudière qui répond à vos besoins.

Avez-vous d'autres commentaires et conseils à donner à qui veut changer sa chaudière ?

Une chaudière moins coûteuse à l'achat risquerait d'être encore plus onéreuse à l'avenir.

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h